L’ESS, un atout pour la réussite des campagnes électorales dans nos régions.

Mis en avant

Transports, premier poste budgétaire des régions, lycées, sport, culture… Les élu.e.s régionaux communistes ont montré leurs capacités et leur ténacité à défendre les services publics et à faire avancer les projets utiles et émancipateurs.

La compétence principale des régions c’est l’économie. Il est donc aussi possible de marquer le territoire d’une empreinte écologique, sociale, démocratique, à travers un développement efficace des outils de l’ESS, qu’il s’agisse des Pôles territoriaux de coopération économique (PTCE), en lieu et place des pôles de compétitivité, ou encore des Sociétés coopératives d’intérêt collectif (SCIC),que la Région peut soutenir, voire même en être partie prenante.

De plus, nos élu.e.s seront en capacité de mettre en œuvre, dans le même mouvement, les valeurs émancipatrices de l’ESS, radicalement opposées à la conception que cherche à en implanter le gouvernement avec ses « entreprises à mission » (voir notre Manifeste pour une conception communiste de l’ESS,), ainsi que le document du CN du PCF : Ce que nous voulons pour nos régions, septembre 2020).

Travaillons ensemble à un « écomunisme régional » qui réponde aux aspirations des citoyen.ne.s et qui les aide à s’approprier leur vie.

Des propositions : voir la vidéo de l’entretien entre Hugo Vandame et Sylvie Mayer

le dernier numéro de Cooper’actif y est consacré, à travers des exemples concrets et des propositions dont les candidat .e. s communistes peuvent s’emparer.

Des régions qui portent un modèle économique alternatif, fait

de services publics élargis et accessibles – y compris avec des

gratuités –,

une agriculture paysanne, une transition énergétique

avançant vers une nouvelle industrialisation,

maîtrisée, une économie sociale et solidaire plus étendue,

à la fois lieu et modèle de cette économie alternative.

Chacun de ces domaines devra articuler le social et l’écologique.

Face à la vague de fermetures d’entreprises, il est urgent de voter une loi permettant la préemption des entreprises par leurs salariés en cas de fermeture.

Les élus communistes avaient présenté la proposition de loi co-élaborée par l’association ApP2 ( et de nombreuses associations et citoyen.e.s, lors de la préparation de la loi de 2014 sur l’ESS. cliquer pour voir voir le texte et l’intervention de Sylvie Mayer)

La proposition avait été refusée par le gouvernement d’alors. Il est temps de la remettre à l’ordre du jour.

Webinaire de la république ESS

L’ESS serait-elle une solution pérenne face à l’affaiblissement de notre souveraineté économique ?
 
Après une introduction de Jérôme Saddier, Président d’ESS France, venez échanger avec nos invités :

  • François Dechy, Maire de Romainville
  • Alexandra Debaisieux de la Scic Railcoop
  • Rémi Roux de la Scop Ethiquable

Le 8 mai de 18h30 à 20h. Lien pour voir le replay du webinaire

la coop des communs a bientôt 5 ans

La Coop des Communs va vers son cinquième anniversaire ! Dont une année de confinement qui nous a appris beaucoup, sur la force et la qualité de nos liens et sur nos méthodes de travail.….

Vous avez été nombreux à plébisciter (et à nourrir) notre espace d’échange et de réflexivité. Chemin faisant, l’intuition créatrice se révèle capable de fournir un appui spécifique à ceux qui sont à la recherche de solutions soutenables pour le mode d’organisation « en communs », en s’appuyant notamment sur l’expérience de l’économie sociale et solidaire.

Nous sommes désormais une centaine d’adhérents, qui se marient plutôt bien autour de leurs pratiques, de la théorie, l’ESS, des communs…voir la suite