Quoi de neuf sur le site ce mois-ci ?

Mis en avant

Dans la rubrique cooper’actif

le cooper’actif nouveau est arrivé.

Dans la rubrique évènements

ESS France 7e rencontres de l’économie autrement à Dijon

FORUM PUBLIC :: COMMUN ET COLLECTIVITÉS LOCALES

la coop des communs le 8 décembre

Dans la rubrique actualité

Soutenons l’observatoire contre la marchandisation des associations

Dans la rubrique nous avons lu

Sortir du capitalisme (Bernard Vasseur),

Émanciper le travail (Bernard Friot), et la charte pour un journalisme à l hauteur de l’urgence écologique

L’anticipation communiste (André Prone)

Dans la rubrique qui sommes nous

Tous les documents de l’atelier « ESS et communisme » de l’université d’été du PCF (Strasbourg le 27 aout).

Dans la rubrique créer des coopératives

Lle projet complet de association AP2E d’une proposition de loi pour la préemption des entreprises par leurs salariés (2014)

Pour lire les commentaires, cliquez ci-dessous sur une réponse

Contre la marchandisation des associations

Comme nous le montrons dans le Manifeste pour une conception communiste de l’ESS, le gouvernement défend le capitalisme en s’attaquant à l’ESS,non pour la détruire mais pour la priver de ses valeurs émancipatrices. une de ses méthodes est la marchandisations. Le CAC (collectif des associations citoyennes) af ait de la lutte contre ces marchandisation son cheval de bataille en se dotant d’un observatoire de la marchandisation.

Nous soutenons cette initiative

A propos du film « reprise en mains »

Pour empêcher la vente d’une entreprise à un fond de pension , 3 sympathiques savoyards, un technicien de l’entreprise et ses deux copains, retournent, avec l’aide de la secrétaire de direction, un outil financier (LBO ) cher aux patrons voyous et prédateurs. Ils vont réussir ce rachat improbable moyennant un peu de chantage sur une millionnaire fraudeuse du fisc. Mais cette « reprise » se fait entre quelles mains ? Pas celles de l’ensemble des salariés qui ne sont pas au courant de cette manœuvre et ne sont pas syndiqués. Les trois nouveaux actionnaires tiendront-ils leur résolution de maintenir l’échelle des salaires de 1 à 3 ? de réinvestir les bénéfices dans l’entreprise ? Réussiront-ils même à conserver l’entreprise dans la vallée ? Rien ne le garantit, car leur montage les maintient prisonniers du mode de gestion capitaliste et financier. Il manque le statut de scop avec la gestion démocratique de l’entreprise. La dernière scène qui les montre obligés de participer aux enchères qui font baisser les prix de vente des pièces fabriquées dans l’usine, laisse d’ailleurs bien mal augurer de la suite.

Ce film suggère peut être a contrario qu’on ne peut pas utiliser à bon escient les outils financiers du capitalisme, et qu’une véritable reprise en main ne peut se faire que par la participation démocratique de tou.te.s et donc le statut de scop. C’était tout à fait possible dans les conditions du récit.

Allez voir le film ! Il est bien fait, bien joué et explique très bien les mécanismes prédateurs des fonds de pension. Mais en sortant, signez la pétition pour le droit de préemption des salariés pour le rachat de leur entreprise sous forme de coopérative, et l’utilisation de 10 % de l‘épargne salariale (autour de 15 milliards d’euro) pour financer ces reprises en main, et participez au collectif pour ce droit..