L’Economie sociale et solidaire un espoir et une alternative pour les quartiers populaires ?

Quartiers populaires: «On ne fait plus du social mais de l’humanitaire»

Publié le 20 novembre 2020 dans Mediapart Par Mathilde Goanec

Le premier est maire d’Arras, le second de Grigny. Frédéric Leturque (centriste) et Philippe Rio (communiste) sont signataires d’une lettre ouverte au président de la République qui exige que 1 % du plan de relance soit fléché vers les quartiers populaires. Crise sanitaire, économique et sociale : la situation y est intenable.

lire l’article

FESTIVAL ALIMENTERRE

https://youtu.be/fcdfG4j0cGo 

En prenant conscience de l’interdépendance et la similitude des enjeux agricoles et alimentaires dans le monde, les citoyens peuvent agir pour une alimentation durable et solidaire et contribuer au droit à l’alimentation ici et ailleurs. Le festival ALIMENTERRE ouvrira de nouveaux débats en 2020 autour de thématiques telles que : la place des femmes dans l’agriculture ; le rôle des pêcheurs artisans dans la protection des océans ; la mobilisation citoyenne et l’engagement des jeunes ; la coopération internationale et les projets de développement agricole en Afrique de l’Ouest ; les politiques agricoles et commerciales pour permettre aux agriculteurs de France et d’ailleurs de vivre dignement. L’organisation du festival est ouverte à tous. Impliquez vous !

COOPERACTIF numéro spécial Covid

Alors que les fermetures d’entreprises se multiplient, il est parfois possible d’éviter une fermeture en transformant l’entreprise menacée en coopérative, (scop ou scic).

ce numéro spécial se veut un outil pour aider les travailleurs des entreprises menacées à se battre pour leur transformation en coopérative. Argumentaire et liens utiles pratiques en font un numéro spécial à conserver et à utiliser partout.

la création auprès des municipalités d’une cellule de veille pour déceler rapidement les entreprises menacées et aller voir les travailleurs serait la meilleure façon de rendre cet outil le plus performant.

Vous pouvez le télécharger sur notre site , ici Coopéractif 05-06-2020-2et nous faire part de vos commentaires.

 

un nouvel Appel pour des jours heureux ?

Une tribune de Claude Alphandéry
A 97 ans, ce résistant de toujours nous dit comment ce qu’il a appris pendant la guerre peut être utile pour penser l’après pandémie.

Au printemps 1943, trois ans après l’invasion de la France et la capitulation vichyste, les Alliés remportaient certes d’éclatantes victoires ; dans notre pays, des résistants s’élevaient contre l’envahisseur ; mais les forces nazies restaient redoutables. Une oppression féroce nous terrassait telle un virus étouffant. Et pourtant, quelques mois plus tard, à l’automne 1943, bien avant le débarquement libérateur, nous recommencions à vivre, à retrouver notre souffle, grâce aux armées alliées bien sûr, par nous-mêmes surtout. Parce que le peuple asservi de ce pays meurtri prenait depuis ses maquis un élan irrésistible pour briser ses chaînes et dans le même mouvement construire un monde nouveau pour l’après-guerre.
Je voudrais comparer ces jours de guerre à notre époque, tirer du retournement inouï qui nous a dégagés de l’asservissement et projetés vers l’avenir un enseignement qui nous aide à sortir de l’oppression physique et morale ressentie sous la pandémie, et simultanément à trouver les voies nouvelles d’un avenir respectueux du vivant. Comparaison peut-être hasardeuse, mais que je vis intensément.

Nous ne sommes pas, à proprement parler, dans une guerre contre un ennemi violent, barbare, visible, déclaré. Nous avons à nous défendre contre les effets invisibles (le virus) ou plus ou moins éloignés (le désastre écologique) ou sournois (les manipulations financières ou numériques) de crises économique, écologique, financière, sociale et aujourd’hui sanitaire entremêlées, que nos propres dirigeants dans leur obsession du profit financier ont engendrées. Mais, dans l’une et l’autre circonstance, nous avons à apprendre des années de Résistance comment l’état le plus sombre s’est transformé en un élan extraordinaire qui nous a conduit à la Libération.
Montée de la Résistance

 


Lire la suite